Open
retour aux Dernières actualités
4/26/21

Veolia-SUEZ le rapprochement progresse sur le plan de la concurrence

L'accord entre Veolia et SUEZ ouvre maintenant la voie à la création d'un champion mondial de la transformation écologique, un nouveau groupe au chiffre d'affaires de 37 milliards d'euros et une présence internationale renforcée sur des marchés à fort potentiel de croissance. La solution trouvée accélère également les processus d’autorisation antitrust en cours, déjà lancés par Veolia au moment du dépôt de l’offre.

 

L'accord sur l'avenir d'un "nouveau SUEZ" en France est à la fois stimulant pour les clients, les collectivités locales et les pouvoirs publics, ainsi que pour la finalisation de l’opération. Le nouveau groupe permettra de maintenir la concurrence en France, avec un SUEZ au chiffre d'affaires d'environ 7 milliards d'euros soutenu par des investisseurs majoritaires français de long terme, Meridiam et la Caisse des Dépôts notamment. Ces derniers se sont déjà engagés à préserver l'emploi des salariés de SUEZ pendant au moins quatre ans. L'accord sur SUEZ France devrait avoir également un impact positif sur le calendrier d’autorisation antitrust auprès de la Commission européenne.

 

À l'échelle internationale, Veolia et SUEZ ont des implantations mondiales particulièrement complémentaires – un des éléments clés de cette opération - et Veolia a travaillé avec diligence pour obtenir les approbations nécessaires. Veolia a identifié en amont l’ensemble des problèmes potentiels et, le cas échéant, a anticipé les solutions nécessaires sous forme de cessions d'actifs ciblées.

 

Grâce à ces efforts, Veolia a déjà obtenu plus du quart des autorisations nécessaires les  pays concernés, et a récemment reçu l'approbation en Phase 1 de l’autorité de la concurrence américaine.

 

En raison des progrès significatifs réalisés ces derniers jours, et l’accélération notable que constitue l'accord avec SUEZ, Veolia prévoit que l'offre publique pourra être finalisée d'ici l'automne.