Open
retour aux Dernières actualités
1/29/21

De nouvelles avancées pour Veolia dans la création d’un champion mondial de la transformation écologique

29 janvier 2021 / Veolia continue de progresser dans sa mission industrielle visant à créer un champion mondial de la transformation écologique, en avançant dans les procédures de contrôle de concentrations et avec une première réunion en face à face avec les comités d'entreprise de SUEZ qui a eu lieu hier.

Veolia avance dans ses discussions avec les autorités de la concurrence compétentes dont la Commission européenne. En Europe, depuis le début de la prénotification, Veolia a soumis un grand nombre d’informations à la Commission et continue d’échanger avec cette dernière dans un esprit constructif.

Dans presque tous les pays pertinents, y compris aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Australie, les échanges sur le fond ont été initiés avec les autorités compétentes et la procédure avance. Dans les semaines qui viennent, les procédures auront été initiées dans tous les pays où une autorisation pourrait être nécessaire. Veolia confirme sa capacité à achever le processus comme prévu initialement, d’ici 7 à 13 mois.  

Commentant le processus, Estelle Brachlianoff, DG adjointe en charge des opérations, a déclaré : "Nous n'avons pas identifié de difficultés particulières, ni en ce qui concerne le calendrier, ni en ce qui concerne les remèdes qui pourraient être demandés. Nous connaissons extrêmement bien ces marchés et, à ce stade, les solutions requises se limitent à ce que nous avions anticipé en début du processus".

Antoine Frérot, PDG de Veolia, et quatre autres dirigeants du groupe, ont eu des échanges constructifs avec l’un des CSE de SUEZ pour la première fois hier. Deux autres rendez-vous ont déjà été pris avec les CSE de SUEZ la semaine prochaine dans le cadre du processus d'information et de consultation. Veolia est déjà allé au-delà de ses obligations légales pour faciliter le processus de consultation en offrant volontairement aux représentants experts des comités d'entreprise de SUEZ un accès sécurisé à une data room contenant de nombreux documents sensibles. Cette initiative a été mise en place début décembre afin de permettre aux experts d'accéder à toute l’information nécessaire leur permettant d’exprimer un avis informé et indépendant.

Antoine Frérot, a déclaré : "J'ai demandé à rencontrer les salariés du groupe SUEZ et leurs représentants depuis le lancement de notre projet en août dernier, je suis donc ravi que cela se fasse. Je suis passionné par notre projet et j'ai hâte de discuter de ses fondements dans la réalité industrielle que nous connaissons, des engagements envers les collaborateurs de SUEZ et de notre ambition de créer un champion mondial de la transformation écologique pour répondre à l’urgence des défis mondiaux auxquels nous sommes tous confrontés".